Norme NF C 15-100

La dernière évolution de la norme NFC 15-100 a donné naissance à l’amendemment 5 qui est en application depuis 27 Novembre 2015. Plus de prises par circuits, évolution des lignes de communication, modification des volumes de la salle d’eau… Nous avons résumé ici les principaux fondamentaux de la norme NFGC 15-100.

L’équipement fonctionnel :

Point d’éclairage:

Un point d’éclairage doit être terminée par une boîte de connexion pour luminaire équipée d’un socle DCL. Dans le cas d’une rénovation totale, il peut être impossible d’intégrer la boite de raccordement au bati; dans ce cas une dérogation est possible pour raccorder directement le luminaire.

L’alimentation peut aboutir au plafond, sur une paroi, au sol, ou via une prise de courant commandée. La commande d’éclairage doit être situé entre 0,90 et 1,30 m du sol

Prise de courant:

Le décompte des socles de prise a évolué. On compte désormais 1 prise 2P+T = 1 socle, qu’elle soit en simple poste ou en multiposte.

L’installation se fait de façon à ce que l’axe des alvéoles soit au moins à 50 mm au-dessus du sol fini pour les socles < 32 A et 120 mm au moins pour les socles 32 A.

Circuits extérieur:

Stores, volets roulants, portail automatique, circuit lumineux et plus généralement, tous circuit extérieur seront connectés au tableau via un circuit dédié protégé par le calibre adapté à la section de fils utilisés.

Interrupteurs différentiels:

De nouvelles règles ont été établi pour la mise en place du différentiel. Dorénavant, le nombre dépend de l’installation électrique et non plus de la surface du logement avec un minimum de 2 interrupteurs différentiels par logement. Tous les circuits doivent être protégé par un interrupteurs différentiel 30mA.

PrincipeRègles
Nombre de DDR2 Minimum
Nombre de circuits sous un DDR8 Maximum
RépartitionLes circuits d’éclairage, comme les circuits prises de courant doivent être répartis sous au moins deux DDR
Type de DDRType Apour les circuits suivants : cuisinière ou plaque de cuisson, lave-linge, infrastructure de charge de véhicule électrique (IRVE) le cas échéant.
Type A ou Type ACpour les autres circuits.
Type Ben lieu et place du Type A pour certaines applications alimentées à travers un redresseur triphasé
Courant assignésoit par rapport à l’amontIn DDR = In de l’AGCP
soit par rapport à l’avalIn DDR =
1 fois la somme des In des dispositifs de protection des circuits alimentant le chauffage direct, l’IRVE et l’eau chaude sanitaire
+
0,5 fois la somme des In des dispositifs de protection des circuits alimentant les autres usages.

L’équipement minimal:

Point d’EclairagePrises de courantPrises de communication
Séjour1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur 1Prise de courant par tranche de 4m² avec un minimum de 5 Prises de courant.
+ 1 Prise de courant doit être à proximité immédiate de la commande d’éclairage
1 Prise ethernet à proximité de la prise TV et d’au moins 1 prise de courant
Cuisine1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur6 Prises de courant dont 4 au dessus du plan de travail
Salle de bain1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur1 Prise de courant
+
1 Prise à proximité de la commande d’éclairage si celui-ci est à l’intérieur
Chambres1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur3 Prise de courant en périphérie
+
1 Prise à proximité de la commande d’éclairage
Circulations et autres pièce1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur1 Prise de courant obligatoire si plus de 4m²
WC1 alimentation qui peut aboutir sur le plafond ou le mur1 Prise de courant à proximité de la commande d’éclairage
Prises de TélévisionCircuits spécialisésAutres circuits spécialisés
1 Prise TV si la prise de communication n’assure pas la diffusion de la TV3 pour le lave-linge, le sèche-linge,
le lave-vaisselle, le congélateur,
ou le four
3 Prises de courant ou sorties cables ou alimentations directes

Pour chacune des applications suivantes
lorsqu’elles sont prévues :
-chauffe-eau électrique
-circuit prise de courant de la gaine technique
logement
-chaudière et ses auxiliaires
-pompe à chaleur
-climatiseur
-appareil de chauffage électrique (voir 10.1.3.5)
-appareil de chauffage de salle de bain
-piscine
-circuits extérieurs
-volets roulants électriques ;
-fonctions d’automatismes domestiques
-VMC (Ventilation mécanique contrôlée) lorsqu’elle
n’est pas collective
-tableau(x) divisionnaire(s)
-circuits de recharge des véhicules électriques
-congélateur (si emplacement connu à l’avance).
Prises télévision en plus de celle du séjour: 2 si > 4 pièces 1 si = 4 pièces 1 pour la cuisinière ou la plaque de cuisson
(32 A mono ou 20 A tri)

Section des conducteurs et calibres des protections

IRVE (Infrastructure de Recharge des Véhicules Electriques)socle de prise 16A 2P+T adapté à la recharge de véhicules électriques et hydrides rechargeables et identifié à cet usage (voir guide UTE C 15-722) ou bornes 16A2,5 mm220A

Nature du circuitSection mini. des conducteurs cuivreCourant assigné maximal du dispositif de protection (disjoncteur)
éclairage   X8point d’éclairage ou prise commandée. 8 par circuits au maximum.1,5 mm216A
prise de courant 16 A X8circuit avec 8 socles max.1,5 mm216A
 X12circuit avec 12 socles max.2,5 mm220A
 X6circuit avec 6 max. socles de prises de courant non spécialisés de la cuisine2,5 mm220A
 circuits spécialisés (lave-linge, sèche-linge, four…)2,5 mm220A
volets roulants 1,5 mm216A
VMC 1,5 mm22A
pilotage circuit d’asservissement tarifaire fil pilote, gestionnaire d’énergie1,5 mm22A
chauffe-eau chauffe-eau électrique non instantané2,5 mm220A
cuisson plaque de cuisson, cuisinièremonophasé6 mm232A
triphasé2,5 mm220A
chauffage 230V plancher à accumulation ou direct équipé de câbles autorégulants1700W1,5 mm²16A
3400W2,5 mm225A
4200W4 mm232A
5400W6 mm240A
7500W10 mm250A
émetteurs muraux (convecteurs, panneaux radiants)3500W1,5 mm216A
4500W2,5 mm220A
5750W4 mm225A
7250W6 mm232A
autres circuits (y compris le circuit d’alimentation du tableau divisionnaire) (1)1,5 mm216A
2,5 mm220A
4 mm225A
6 mm232A
bornes 32A monophasé10 mm240A
bornes 32A triphasé10 mm240A

(1) Ces valeurs ne tiennent pas compte des chutes de tension (voir article 525 de la NF C 15-100).

Normes de sécurité Salle de bain

L’amendement 5 de la norme NFC 15-100 modifi sensiblement la définition des volumes de la salle de bain:

    • Suppression du volume 3 (harmonisation avec la norme européenne CENELEC)
    • Ajout d’un nouveau volume sous la baignoire nomé « volume caché ». Aucun appareillage électrique n’y est autorisé. Seules les connections et les transformateurs TBTS 12V sont autorisés à condition d’être fermé et accéssible uniquement par démontage avec un outil et respecxtant l’indice de protection IPX4.
    • définition d’un volume 0 en partie basse au fond de la douche
volume salle de bain

Matériels autorisés selon les volumes

MatérielsVolume 0Volume 1Volume 2
IPX7IPX5IPX4
Lave linge, sèche lingeInterditInterditInterdit
appareil de chauffageInterditInterditInterdit
éclairageAutorisé si
TBTS 12V
Autorisé si
TBTS 12V
Autorisé si
Classe II
chauffe eau instantanéInterditAutoriséAutorisé
chauffe eau à accumulationInterditAutorisé
A placer le plus
haut possible
Autorisé
IntérupteurInterditAutorisé si
TBTS 12V
Autorisé si
TBTS 12V
Prise de courantInterditInterditInterdit
Prise rasoirInterditInterditAutorisé

ETEL

L’ETEL est un nouvel espace créé par l’amendement 5 de la norme NFC 15-100. L’ETEL définit un volume du sol au plafond strictement réservé aux seuls équipements de puissance, de gestion, de communication et de commande, ainsi que tous les départs et arrivées des circuits de puissance et des réseaux de communication.
Ce volume est destiné à contenir la GTL. Les dimensions minimales de l’ETEL sont :
– largeur = 600 mm,
– profondeur = 250 mm,
– hauteur : du sol au plafond.
Top
Appeler Provence Electricien